«Vous êtes justes jalouses..» Almok humiliée à l’aéroport de Lomé .

Partagez avec mes amis

Almok, la talentueuse chanteuse togolaise, a vécu un épisode humiliant à l’aéroport de Lomé, marqué par des calomnies à son encontre et celle de son époux. Deux jeunes femmes, ignorant qu’Almok comprend la langue Kabyè, se sont permis de les insulter verbalement dans cette langue. Par la suite, elles ont tenté de se montrer hypocritement amicales en les saluant.

Malgré l’embarras, Almok a gardé son calme et a joué le jeu sur place. Toutefois, une fois rentrée chez elle, elle a pris la parole dans une vidéo pour relater les faits. Elle a exprimé sa gratitude envers Dieu pour son sang-froid face à cette situation. La chanteuse a également partagé des détails personnels, expliquant qu’elle est la seule fille de sa mère et qu’elle avait toujours souhaité avoir six enfants avec son époux, tandis que ce dernier n’en désirait que deux.

Almok, qui aura bientôt 40 ans, a déjà trois enfants et envisage d’en avoir davantage, car pour elle, les enfants sont le fruit du mariage. Elle compte persuader son mari d’en avoir deux de plus. Elle a fermement répondu aux calomniatrices, les accusant de jalousie et les encourageant à visionner son dernier clip.

« Je remercie Dieu pour le fait que je reste calme même si je suis en colère. J’ai sorti mon nouveau clip, vous n’êtes pas parties regarder. Mais vous êtes assises derrière moi et avez commencé à m’insulter en Kabyè. Vous ne savez pas que je comprends votre langue, or j’ai épousé un Kabyè et je comprends bien.

Après m’avoir bien insultée, vous avez commencé à me saluer avec un sourire hypocrite. ‘Bonjour Almok, tes enfants sont très jolis’, mais pourtant, vous les avez bien insultés. Vous vous êtes moquées du fait que j’aie 3 enfants en un rien de temps. Vous ne connaissez pas mon histoire.

Je suis la seule fille de ma mère, je n’ai pas d’ami. Quand je sortais avec mon mari, je lui disais que j’aurai 6 enfants. Lui, il n’en voulait que 2. Lui et moi on se querelle par rapport à ça. C’est par la grâce de Dieu qu’il a accepté qu’on ait un troisième enfant. Bientôt, j’aurai 40 ans, donc il faut que je fasse vite. Les fruits du mariage, ce sont les enfants. Donc j’en aurai encore plus. Je vais supplier mon mari pour qu’on fasse 2 de plus. Vous êtes justes jalouses. Allez regarder mon clip », s’est exprimée la star de musique togolaise.

Cette situation souligne l’importance de la compréhension et du respect mutuel dans nos interactions, et rappelle que chacun a son propre parcours et ses choix de vie. Almok demeure une source d’inspiration pour sa persévérance et sa dignité en toutes circonstances.

Source : afrikbuzz.com

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes

Donnez votre avis

Commentaires

Partagez avec mes amis

Laisser un commentaire